26 Juillet 2021, j’assiste à la cérémonie du 80ème anniversaire de la mort de Marx DORMOY à Montluçon.

https://www.lamontagne.fr/montlucon-03100/actualites/commemoration-unitaire-des-80-ans-de-l-assassinat-de-marx-dormoy-a-montlucon-allier_13989864/

Laurence Vanceunebrock, Députée de la deuxième circonscription de l'Allier
Dêpot de Gerbe au Monument de Marx DORMOY le 26 Juillet 2021

J’assiste ce 26 Juillet 2021 à la cérémonie du 80ème anniversaire de la mort de Marx DORMOY,

En compagnie de Jean-Francis Treffel, Préfet de l’Allier , David Habib, Vice-Président de l’Assemblée nationale , Bruno Rojouan Sénateur de l’Allier, Claude Riboulet Président du Département de l’Allier, Jean-Marc Giraud, sous-préfet de Montluçon, Frédéric Laporte maire de Montluçon.

Laurence Vanceunebrock en compagnie de David Habib Vice Président de l'Assemblée Nationale
Laurence Vanceunebrock en compagnie de David Habib Vice Président de l’Assemblée Nationale


Marx Dormoy est né à Montluçon le 1er août 1888 et meurt le 26 juillet 1941 à Montélimar (Drôme).


Il a été:

  • Député de l’Allier de 1931 à 1938, il est élu député de la deuxième circonscription de Montluçon le 22 novembre 1931.
  • Sénateur de 1938 à 1941,
  • Sous-secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil en 1936 et
  • Ministre de l’Intérieur de 1936 à 1938.

Laurence Vanceunebrock, Députée de la deuxième circonscription de l'Allier
Cérémonie Marx Dormoy du 26 Juillet 2021


La ville de Montluçon lui doit de nombreuses réalisations dans le domaine de l’urbanisme:

  • (adductions d’eau, voirie, égouts),
  • de l’enseignement (trois groupes scolaires, une bibliothèque, une école de musique),
  • de l’hygiène sociale (nouvel hôpital, installations sportives), etc.

Elu de la deuxième circonscription de Montluçon le 22 novembre 1931.

  • Une élection législative partielle, provoquée par le décès de Paul Constans, lui permet d’entrer à la Chambre des Députés,
  • Il est appelé par Léon Blum qui le charge de former le Cabinet et à le seconder comme Sous-secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil, le 4 juin 1936.


Nommé Ministre de l’Intérieur le 25 novembre de la même année,

  • Placé, après six mois de captivité, en résidence surveillée à Montélimar,
  • il est victime, le 26 juillet 1941, d’un attentat mortel : une bombe à retardement cachée sous son lit explose pendant son sommeil, le tuant sur le coup.
  • Les obsèques auront lieu dans la plus stricte intimité familiale, le 29 juillet, à Montluçon.
Laurence Vanceunebrock, Députée de la deuxième circonscription de l'Allier
Echange avec les portes drapeaux