L’A79, un chantier colossal en immersion

Le 12 février 2021, à l'invitation de Monsieur Loïc Dorbec, directeur de l'exploitation EIFFAGE CONCESSIONS, j'ai eu le plaisir de visiter le chantier de l'A79 et de faire le point sur l'avancée des travaux.
Laurence Vanceunebrock, Députée de la deuxième circonscription de l'Allier
Laurence Vanceunebrock
Députée

Présentation chantier A79 du 12-02-2021 Toulon sur Allier

Présentation du chantier de l’A79 à Toulon sur Allier

Vue alternatif de A79

Mise au standard autoroutier de la RN79 : priorité à la sécurité

La RN79, dénommée Route Centre Europe Atlantique (RCEA), est un axe majeur à l’échelle locale et  européenne. Elle assure en effet la liaison entre les communes du département de l’Allier. À l’échelle régionale, elle demeure le principal axe pour traverser le département. Enfin, aux niveaux national et international, la RN79 constitue l’une des grandes liaisons transversales Est-Ouest depuis Royan vers le sillon Rhodanien, et au-delà vers l’Allemagne, la Suisse et l’Italie. Elle draine ainsi un trafic compris entre 10 et 15 000 véhicules par jour selon les sections dans le département de l’Allier.

Ces différents usages sont à l’origine de fortes perturbations de trafic qui font de la RN79 une route particulièrement accidentogène.

C’est pourquoi le projet de mise à 2X2 voies aux normes autoroutières a été déclaré d’utilité publique par décret ministériel en date du 22 avril 2017, lançant un message fort « Priorité à la sécurité ».

La présence des douze échangeurs* place l’A79 comme un axe à vocation sociétale et économique. Dans un premier temps, l’accès direct à l’autoroute depuis les communes qu’elle traverse améliorera la mobilité des habitants entre leurs lieux d’intérêts professionnels et personnels, en sécurisant et raccourcissant les temps de parcours. Avec la signalisation du label Village étape et des panneaux d’animation culturelle et touristique, offrant une visibilité auprès de tous les usagers de l’A79, l’infrastructure sera une vitrine pour l’Allier et un levier de croissance pour son économie. En complément, la future aire de services à Toulon-sur-Allier, accessible aussi depuis la RN7, servira à la mise en valeur de l’architecture bourbonnaise du XIXe siècle et des produits issus de l’élevage et de l’agriculture locaux.

Bande transporteuse de gravats sur 1,7 kms chantier A71 su 12-02-2021

Bande transporteuse de gravats sur 1,7 km sur le chantier de l’A79 

Mise en service de la bande transporteuse Sur 1,7 km, à raison de 1 000 tonnes/heure, une bande transporteuse permet d’acheminer les matériaux nécessaires à la réalisation des remblais, depuis la carrière des Proux jusqu’au chantier du val d’Allier. Un parcours marqué par trois franchissements : au-dessus de la RD989, de la RN7 et enfin de la voie ferrée Paris – Clermont-Ferrand. Ce dispositif contribue à limiter l’impact sur le trafic dans cette zone en évitant la rotation de 160 000 camions sur les routes. Il permet ainsi de réduire les émissions de CO2 générées par le chantier. Entièrement électrique, il est fermé par des capots de manière à réduire les nuisances sonores et éviter tout débris de matériaux sur les voies enjambées par le convoyeur

Présentation chantier A79 du 12-02-2021 Toulon sur Allier

Présentation du chantier de l’A79 à Toulon sur Allier

Plan avancées des travaux A71 au 01-02-2021

Plan de l’avancées des travaux de l’A79 au 01.02.2021

En application de la loi Biodiversité de 2016, trois types de démarches sont conduites pour y répondre : éviter les impacts, les réduire, et enfin les compenser.

Le concessionnaire s’est bien entendu engagé sur ces trois volets à travers un large panel de mesures, que ce soit durant le chantier ou en phase d’exploitation : assainissement provisoire et définitif, bassin de traitement des eaux, bâche à amphibiens, diminution de l’emprise du projet sur les espaces agricoles et naturels notamment avec la technologie du péage à flux libre permettant de préserver environ 16,5 hectares d’espaces naturels, projet scolaire, etc.

Après évitement et réduction, quelque 380 ha restent à compenser au titre des espèces protégées et des zones humides. Il s’agit ici de restaurer des milieux naturels en partenariat avec le monde agricole et les gestionnaires forestiers. Deux exemples l’illustrent principalement : la fauche tardive, qui permet de protéger les nichées d’oiseaux au sol ; la gestion de parcelles forestières en “îlots de sénescence” afin de favoriser le maintien et le développement des vieux arbres.

Présentation chantier A79 du 12-02-2021 Toulon sur Allier

Présentation du chantier de l’A79 à Toulon sur Allier

Présentation chantier A79 du 12-02-2021 Toulon sur Allier

Présentation du chantier de l’A79 à Toulon sur Allier

Vue aérienne de la Bande Transporteuse de gravats

 

 

Présentation chantier A79 du 12-02-2021 Toulon sur Allier
LVB