Santé

Vaccin Astrazeneca : reprise de la vaccination

Reprise de la vaccination Astra Zeneca

Suspendu par mesure de précaution, après avis de l’Agence européenne du médicament, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé la reprise de la vaccination avec le vaccin Astrazeneca qui est sûr et efficace.

Le Projet de loi contre le dérèglement climatique et pour le renforcement de la résilience face à ses effets

Projet de loi sur le déréglement climatique avec Barbara Pompili

Loi climat et résilience https://twitter.com/hashtag/ClimatResilience?src=hashtag_click Contexte Le Grand débat national a mis en évidence une double demande des Français pour davantage de démocratie participative et pour une transition écologique plus juste. Dans le but de répondre à ces attentes, le Président de la République a choisi de lancer une Convention citoyenne pour le climat – […]

Centre d’information sur les Droits des Femmes du département de l’Allier

Campagne contre les violences faites aux Femmes

26 février 2021 – Montluçon Rendez-vous à la permanence avec Marie-France de Grossouvre, Présidente du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et avec Marie Julien, coordinatrice du CIDFF. Nous avons échangé ensemble sur les activités du Centre d’information sur les Droits des Femmes du @Département de l’Allier et avons abordé […]

Association de patients abandonnés en recherche de médecins. (APARM)

Gérard Gardat, Président et Philippe Busseron, vice-président de L’Association De Patients Abandonnés En Recherche De Médecins (APARM) avec Laurence Vanceunebrock.

6 février 2021 – Je reçois à la permanence Gérard Gardat, Président et Philippe Busseron, vice-président de L’Association De Patients Abandonnés En Recherche De Médecins (APARM). L’Association a ouvert un centre de santé le 14 septembre dernier. Elle emploie deux médecins et compte à ce jour 6 000 patients. Nous avons abordé ensemble la problématique […]

La proposition de loi visant à garantir et renforcer les droits des personnes en fin de vie

fin-de-vie-projet-assemblee-nationale

La quasi-unanimité des Françaises et des Français estime que chaque individu a le droit de choisir la façon de finir sa propre vie. Il n’existe pas de réponse unique, c’est pourquoi nous voulons poser un cadre, au-delà de nos différences de philosophies, et ouvrir de nouveaux droits aux personnes en fin de vie, afin que chaque individu puisse, en fonction de ses propres convictions, choisir ce qui lui convient de façon libre et éclairée.