Avec le Président Emmanuel MACRON à Vichy.

Echange avec le Président

Echange avec le Président

Rencontre avec Emmanuel Macron lors de sa visite dans l’Allier. Le Président de la République s’est montré attentif à l’avancement des travaux sur ma proposition de loi qui vient d’être adoptée par le Sénat. J’ai eu l’occasion de faire part de l’évolution de différents dossiers propres à la circonscription de Montluçon, le déplacement n’ayant pu se faire durant cette journée à cause de l’agenda contraint du Président : les investissements pour les lignes de train à Montluçon, le manque de médecins sur la circonscription, le déploiement du Plan De Relance.

Sa visite était très attendue, par les habitants de la ville. Soigneusement évitée par les présidents de la République depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville de Vichy a accueilli Emmanuel Macron mercredi en fin de journée, dernière étape d’une tournée de deux jours qui l’a mené dans le Cher et l’Allier.

Emmanuel Macron a pris connaissance des projets de la ville concernant le thermalisme, Vichy venant d’intégrer le patrimoine mondial de l’Unesco . Mais il s’est surtout rendu dans deux lieux symboliques de la ville, siège du gouvernement Pétain pendant l’Occupation. D’abord devant la stèle commémorant la déportation de 6.500 juifs en août 1942, puis, à l’opéra de la ville, devant la plaque rappelant le souvenir des 80 parlementaires qui n’avaient pas voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, en juillet 1940. Emmanuel Macron était accompagné de Serge et Beate Klarsfeld.

Aucun président en exercice n’avait accompli de geste mémoriel à Vichy depuis le Général de Gaulle, venu en 1959. « Le symbole est à aller chercher du côté du refus de la défaite, qui s’inscrit dans le sillage du général De Gaulle, et bien sûr le président veut montrer qu’on ne manipule par l’histoire », a estimé sur France Info Iannis Roder, directeur de l’Observatoire de l’éducation de la Fondation Jean-Jaurès.