Intensifier la campagne vaccinale : 38 vaccinodromes gérés par les Sapeurs-pompiers.

https://www.nosdeputes.fr/laurence-vanceunebrock

Après les pharmaciens, afin d’intensifier la campagne vaccinale c’est au tour des pompiers de pouvoir vacciner contre le Covid-19. Chaque membre du corps des sapeurs-pompiers a droit à une formation pour cette campagne vaccinale.

http://www.sdis03.com/

Jusqu’à la parution vendredi 12 mars d’un nouveau décret, seuls les pompiers médecins, infirmiers ou pharmaciens étaient habilités à vacciner. Après une heure de formation tous les sapeurs-pompiers, professionnels ou volontaires, pourront pratiquer les injections.

La préparation des doses de vaccin reste du ressort des cadres de santé.

Les médecins assurent les entretiens préalables à la vaccination des patients.

Avec 256 000 sapeurs-pompiers, la France dispose d’un bataillon qui pourrait faire avancer rapidement le front de la vaccination contre le Covid-19.

Les vaccins sont le meilleur espoir pour sortir de la crise sanitaire.

Le gouvernement va mettre en place des méga-centres de vaccination dans les départements où le virus circule le plus, et progressivement partout dans notre pays afin d’accélérer la campagne de vaccination.

Logistique de mise en place de la campagne vaccinale

Dès les prochains jours, 38 vaccinodromes gérés par les sapeurs-pompiers qui vont être ouverts.

🔹 Les sapeurs-pompiers, pleinement mobilisés depuis le début de la crise, prendront toute leur part dans l’intensification de la campagne vaccinale,

👉 38 vaccinodromes ouverts 7 jours sur 7, sur l’ensemble du territoire – avec
le concours des associations agréées de sécurité civile ;
👉 plus de 140 centres de vaccination modulaires et mobiles qui compléteront ce
dispositif pour répondre à des besoins spécifiques;
👉 25 000 sapeurs-pompiers formés à la vaccination et 2 500 sapeurs-pompiers en
charge de la logistique qui assureront l’administration et la gestion de ces vaccinodromes ;
👉 jusqu’à 530 000 doses pourront être injectées chaque semaine dans ces centres,
soit une moyenne de 2 000 doses par jour et par vaccinodrome.

Les préfets de département piloteront ces dispositifs en associant l’ensemble des partenaires engagés dans la campagne de vaccination.

Avec les médecins de ville, des pharmaciens, des professionnels libéraux ou des centres de vaccination, ces grands centres compléteront la stratégie pour vacciner.

Du Stade de France aux officines, la vaccination se fera partout, toujours, tout le temps et évidemment continuera à monter en puissance.

🔹 Le gouvernement maintient ses objectifs :
👉10 millions de personnes vaccinées à la mi-avril
20 millions à la mi-mai.
30 millions à la mi-juin.
l’intégralité de ceux qui le souhaitent d’ici à la fin de l’été.

https://laurencevanceunebrock.fr/wp-admin/post.php?post=2783&action=edit

https://www.lagazettedescommunes.com/728384/un-centre-de-vaccination-itinerant-mis-sur-pied-en-un-temps-record/