Démantèlement d’un trafic de stupéfiants sur le secteur de Montluçon.

https://laurencevanceunebrock.fr/wp-admin/post.php?post=486&action=edit

https://www.le-site-de.com/hotel-de-police-de-montlucon-montlucon_69248.html

Je tiens à féliciter les Forces de l’ordre de Montluçon de Moulins et de Clermont-Ferrand pour le démantèlement de ce trafic de stupéfiants.

  • -Elles ont, grâce à une action conjointe, permis de démanteler un réseau de trafic de stupéfiants sur le Département de l’Allier.
  • -Une opération judiciaire menée par la brigade de recherches de Montluçon avec le renfort de militaires de la compagnie de Montluçon-Moulins.

Mardi 23 mars 2020, la compagnie de gendarmerie de Montluçon a procédé au placement en garde à vue de 8 individus suspectés d’un énorme trafic de stupéfiants. Ces hommes, nés entre 1974 et 1981, ont tous été placés en détention provisoire.

Débutée au cours de l’été 2020, l’enquête de gendarmerie qui a mobilisé pas moins de 50 militaires, s’est déroulé sur les villes de Commentry, Montluçon, Domérat et Désertines. Les investigations ont même été poussées jusqu’à Moulins et Clermont-Ferrand.

Les enquêteurs ont mis la main sur 30 000 euros d’argent liquide, 10 kilos de cannabis, 1 kilo de cocaïne et 150 grammes d’héroïne. D’après les informations données par la compagnie et le parquet de Montluçon, les deals avaient lieu dans les quartiers de Fontbouillant et de la Verrerie. Les délinquants pouvaient parfois fournir jusqu’à 500 grammes de drogue par semaine.

Hormis la saisine de drogues, les gendarmes ont aussi retrouvé 94 cartouches de cigarettes quelques armes. 5 armes d’épaule, des armes de point ainsi qu’un pistolet calibre 45. “On est dans une délinquance très organisée“, a déclaré le procureur de la république de Montluçon, Loïc Eyrignac.

Les suspects interpellés étaient des grossistes qui alimentaient les revendeurs ainsi que les revendeurs eux-même. Connus des services de police, l’un d’eux, un Montluçonnais de 54 ans, a même déjà écopé d’une peine de 6 ans de prison pour trafic de stupéfiants. Il agissait d’ailleurs en état de récidive légale.

https://laurencevanceunebrock.fr/wp-admin/post.php?post=2764&action=edit

  • -Avec la section de recherches de Clermont-Ferrand et d’équipes cynophiles du Puy-de-Dôme.

https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/

  • Cette opération a permis l’interpellation et le placement en garde à vue de 8 personnes.

https://laurencevanceunebrock.fr/wp-admin/post.php?post=2466&action=edit

Elles sont mises en cause dans un trafic de stupéfiants alimentant le bassin de Montluçon.

Ces 8 personnes ont été mises en examen, elles sont actuellement en détention provisoire.

Les perquisitions réalisées ont permis la saisie de :

  • 10 kg de résine de cannabis,
  • 1 kg de cocaïne,
  • 150 grammes d’héroïne,
  • 30.000 euros en numéraire,
  • 94 cartouches de cigarettes,
  • 5 armes longues d’épaule, des armes de poing et plus de 800 munitions, dont certaines pour des armes de guerre.