Dimanche 13 Juin : Journée tractage à Montluçon et Néris-les-Bains dans le cadre des élections Départementales et Régionales 2021

Journée avec ma collègue Bénédicte Peyrol et Jean-François Jarrige/Maud Bigouret-Maritorena #Montlucon2 sur les marchés de #Montluçon et #NérisLesBains dans le cadre des Régionales 2021. Toujours un plaisir d’échanger avec les habitants de la circonscription : train, santé, jeunesse. Tout mon soutien à Bruno Bonnell et Bénédicte Peyrol pour les Régionales 2021.

A la rencontre des Montluçonnais en ce Dimanche 13 Juin pour les Régionales 2021

À la rencontre des Montluçonnais en ce dimanche resplendissant

https://laurencevanceunebrock.fr/wp-admin/post.php?post=4699&action=edit

Journée de rencontre avec les Montluçonnais avec ma collègue Bénédicte PEYROL, dans le cadre des élections Régionales 2021
Bruno Bonnell, Tête de liste LREM pour la région AURA

En compagnie du @MoDem et de ma collègue @LaurenceVanceu ! Le 20 & 27 juin, je vote pour @BrunoBonnellOff à la présidence de la région @auvergnerhalpes !

Bénédicte PEYROL

Créateur de la société Infogram, présente dans 57 pays, qui est devenue numéro deux mondial du jeu vidéo, avec 3 500 employés, Bruno Bonnell “a connu de grands succès et des échecs”, lui conférant une carrière de chef d’entreprise reconnue. Après 35 ans dans l’entrepreneuriat, il a été élu député LREM il y a quatre ans. “Pour des raisons de prise de conscience écologique, de développement du numérique et pour des raisons géopolitiques, on est dans un prisme de transformation de notre société. Le changement de référentiel d’Emmanuel Macron, m’a paru être la bonne plateforme”.

Ses colistiers

“J’ai fait un choix de renouveau politique, avec 55 % de colistiers qui n’ont jamais eu de mandat politique, avec une moyenne d’âge de 48 ans, composé d’une mosaïque d’expertises : maire, agriculteur, femme au foyer, commerçant, industriel, ingénieur, avocat, médecin.”

Sa vision de la gouvernance pour la région:

“La région d’aujourd’hui est administrée, mais elle n’a aucune vision aucun cap, donc l’efficacité est médiocre. Un président doit entraîner son équipe, être un coach. Nous avons des spécialistes élus. La première vice-présidence de la Région sera celle du savoir : dédiée à la culture et à la formation.

Sa vison de la région de demain

Devenir la région championne d’Europe en savoir, en savoir-être et en savoir-faire. On va mettre la culture, la formation, au coeur du développement de la région.